Accueil > Blog > Article

Interview avec Dorian Thevenon, Directeur Commercial - 2ème partie

Dorian Thevenon Tenedis

Questions / Réponses à la machine à café : deuxième partie de notre café avec Dorian Thevenon, Directeur Commercial chez Tenedis

Nous retrouvons Dorian Thevenon pour la deuxième partie de notre interview. Cette fois nous allons parler plus en détail de l’organisation de Tenedis, son positionnement et les évolutions du marché de l’observabilité.

 

1. Pourriez-vous expliquer l’activité de Tenedis et son positionnement en quelques mots ?

Tenedis est un intégrateur spécialisé de l’observabilité et la performance des Systèmes d’Information. Notre métier est d’accompagner nos clients dans leur transformation digitale et le pilotage de leur SI au travers de la mise en place d’une stratégie de performance et d’observabilité de bout en bout. Pour cela nous nous appuyons sur un réseau de partenaires technologiques qui vont nous apporter des solutions/produits qui vont nous permettre de répondre aux challenges de nos clients en réduisant l’impact des incidents, en maîtrisant la qualité de services des utilisateurs et en rapprochant les indicateurs IT des indicateurs business.

Nous sommes en mesure d’accompagner nos clients à chaque étape de leur projet :

  • missions de conseil dans l’aide au choix de solutions, bilan d’outillage ou dans l’organisation d’une équipe IT Performance ;
  • audit de performance lorsqu'ils ont des difficultés à diagnostiquer d’où peuvent provenir des lenteurs ;
  • intégration des produits sélectionnés ;
  • et un Centre de service proposant une expertise de support ainsi que des services managés.

 

2. Comment sont organisées les équipes business development chez Tenedis ?

Nous sommes organisés en 2 équipes, car les problématiques clients ne sont pas les mêmes, et nécessitent des expertises différentes :

  • 1 équipe “Telco” qui s’occupe de tous les clients opérateurs et les équipementiers télécom ;
  • 1 équipe “entreprise” qui adresse tout le reste des sociétés.

 

3. En ce moment, quelle est la situation du marché de la métrologie ?

Dans un contexte de crise sanitaire, l’activité de la métrologie est plus impactée que d'autres marchés, comme celui de la sécurité. D’un point de vue plus général, je dirais que les clients sont aujourd'hui “perdus”, car l’architecture des systèmes d’information ne cesse d’évoluer et devient de plus en plus complexe.

Avant, tous les flux d’un client transitaient via un datacenter qu’il était facile d'instrumenter pour offrir une visibilité complète. Aujourd’hui avec la multiplication des environnements hybrides (SaaS, Cloud …), les clients ne savent plus comment avoir une visibilité globale. C'est à ce moment que nous intervenons pour les aider à mettre en place une stratégie qui va leur permettre de conserver/retrouver cette lisibilité et ainsi piloter la performance de leur SI.

 

4. Qui sont vos interlocuteurs chez vos clients ?

En fonction de la structure des sociétés avec lesquelles nous allons travailler et des problématiques rencontrées, nous avons tout un panel d'interlocuteurs allant des DSI, aux responsables de production en passant par les responsables réseau, responsables workplace, product owner… et bien entendu la direction des achats !

 

5. Quelle est la stratégie de Tenedis sur 2021 ?

Nous évoluons de manière continue pour répondre aux besoins du marché. En 2021, nous allons lancer quatre nouvelles offres de service. Certaines concernent des services récurrents autour du monitoring et du management des infrastructures, d'autres plus orientées sur une restitution consolidée des indicateurs de ressenti des utilisateurs (météo des services).

Notre proposition est une offre clé en main de services managés MaaS (Monitoring as a Service)... De manière plus globale, nous regardons aussi ce qui se fait sur le marché de la sécurité. Notre objectif n’est pas d’aller sur ce créneau pour vendre des équipements de protection type firewall, anti-virus, etc…, mais de s'appuyer sur ce que nous connaissons et maîtrisons pour offrir de nouvelles capacités de test et de visibilité à nos clients mais d'un point de vue sécuritaire.

 

6. Y a-t-il des tendances sur le marché de la métrologie cette année ?

Il y a une tendance forte qui est celle du Cloud, nous voyons que les clients migrent leurs applications vers le Cloud, vers des technologies de microservices et nous nous devons de les accompagner dans cette évolution pour continuer à leur garantir une visibilité sur toute l’étendue de la pile technologique que nous appelons une approche full-stack.

 

7. Comment vous tenez-vous informé sur les nouveautés/actualités de votre métier ?

Nous tenir informés de l’actualité de notre marché est primordial, car cela nous permet de faire évoluer nos offres en conséquence et de répondre au mieux aux besoins émergents. Pour cela, j’utilise 3 sources : le Monde Informatique, Linkedin et l'actualité de nos partenaires.

 

8. Pouvez-vous nous dire comment fonctionnent les partenariats?

Il s'agit d’un sujet important ! Quand j’ai rejoint Tenedis nous avions une quarantaine de fournisseurs. La priorité a été de réduire ce nombre de partenaires pour conserver notre statut d'expert et apporter le meilleur service à nos clients. Nous avons maintenant de vrais contrats avec les niveaux de certifications les plus élevés ( Elite, Premium…) aussi bien au niveau des ventes, de la technique que du support. Pour le choix des partenaires, nous choisissons des partenaires qui sont leaders sur leur marché, de taille et de renommée internationales.

 

9. Quelles sont les bénéfices de cette collaboration ?

Nous avons plus de visibilité, nous pouvons nous appuyer sur leur équipe d’experts et sur leurs références. La vente de solutions représente plus d’un tiers de nos revenus, c’est donc quelque chose de crucial pour Tenedis.

 

Merci Dorian pour toutes ces informations !

Rendez-vous à notre prochaine interview collaborateur...qui arrive très bientôt ! Vous avez une question pour Dorian ou pour l’équipe de Tenedis ?

N’hésitez pas à nous contacter !

Contactez-nous